Le Témoignage de l’Eglise

C’est en septembre 2015 que j’ai rencontré l’Eglise à Lyon. Je suis venu étudier la chimie à CPE Lyon en 2013, mais je suis originaire du sud de la France. Né dans une famille chrétienne, je suis allé à l’église depuis mon enfance, où j’ai pu entendre parler de Dieu et de ce qu’Il a fait pour moi. J’ai décidé de suivre Jésus-Christ à 17 ans, puis je me suis fait baptiser. Peu de temps après être venu à Lyon, j’ai cherché ma place dans une église afin de servir Dieu.

Après de nombreuses visites d’églises, toujours rien de spécial… Dieu me poussait à aller plus loin. Puis un jour, par « hasard », en me promenant dans le campus, j’ai vu un groupe de chrétiens qui distribuait des bibles d’étude gratuites ! Nous avons discuté de la Bible, puis ils m’ont invité à une étude biblique. Cette première réunion a vraiment été marquante pour moi ! La manière dont nous lisions la Parole ensemble m’a touché, j’ai ressenti que les saints aiment le Seigneur et vivent par l’Esprit !! Dans Sa grâce, le Seigneur m’a montré qu’Il voulait que je le serve ici-même !

A chaque fois que je venais aux réunions (étude biblique, réunion du dimanche, prière, …) j’ai toujours été touché par le témoignage de l’Eglise, l’amour des saints pour le Seigneur , il n’y avait aucun artifice, c’état simple mais si doux ! Les temps de partage (prophétie) ont toujours eu un impact sur moi et ça a été un encouragement à aller de l’avant ! Petit à petit, le Seigneur m’a transformé et j’ai pu vivre la vie dans l’Esprit, en invoquant le nom de Jésus et en lisant la Parole !

Les faits marquants de ces deux ans ont été : Les conférences francophones à Paris et la conférence de jeunes en Suisse car le Seigneur a révélé de nombreuses choses (comme la coordination du Corps de Christ dans Ezéchiel Chapitre 1, la vision du Corps, …) puis la visite des apprentis d’Anaheim (FTTA) qui fut très réjouissante . Par la grâce de Dieu, nous avons aussi pu commencer à nous réunir au campus de Lyon 1 en 2016, dans l’école CPE même ! Peu de temps après le début des réunions, plusieurs jeunes chrétiens sont venus et ce fut une grand joie de servir dans ces réunions !
Mais il y a eu aussi un moment difficile à partir de mars 2017 : Tombé dans une forte dépression, j’ai douté et me suis senti coupable d’avoir insulté le Saint-Esprit. Ce fut très difficile et un grand désespoir, mais le Seigneur, dans sa miséricorde, m’a montré qu’il n’y a rien à craindre, Il m’a transformé et m’a donné son Amour et sa Paix ! Dans la lecture personnelle de la Bible, dans la présence de Dieu, les temps de prière, de partage avec les frères, la vie d’église, toutes ces craintes ont disparu, merci Seigneur ! Ainsi la réjouissance réelle et vivante est venue !!

Un chose très importante au cours de ces deux ans fut la vie d’église, et la vision élargie que le Seigneur m’a donnée du Corps, car Dieu ne désire pas seulement que nous soyons sauvés, mais que nous bâtissions l’Eglise ! Car un croyant seul ne peut pas vivre une vie chrétienne adéquate, il a besoin de vivre Christ avec d’autres croyants, et ainsi édifier et être édifié en esprit par le moyen de la Parole et de la prophétie ! Beaucoup de vérités merveilleuses et de mystères sont dans la Parole, mais merci Seigneur nous pouvons nous réjouir d’elles en notre esprit !

Tout ce que je peux faire aujourd’hui est de remercier encore et encore le Seigneur d’avoir pu vivre ces deux ans à Lyon, dans la communion fraternelle, la vie d’église si douce et agréable ! Je n’avais jamais vécu une expérience si merveilleuse depuis ma conversion ! Le Seigneur est plein de bonté et de grâce pour ceux qui le cherchent, Sa volonté est merveilleuse ! Je vous encourage à toujours plus chercher le Seigneur, à le laisser vous transformer quelle que soit votre situation, à laisser toutes choses en arrière et courir de l’avant pour saisir la vraie vie qui est en Christ !

Un passage pour finir : « Or, Dieu a voulu montrer encore plus clairement à ceux qui devaient recevoir les biens promis que sa décision était irrévocable; c’est pourquoi Il ajouta un serment à la promesse. Il y a donc deux actes irrévocables, dans lesquels il est impossible que Dieu mente. Ainsi, nous qui avons trouvé un refuge en Lui, nous sommes grandement encouragés à saisir avec fermeté l’espérance qui nous est proposée. Cette espérance est pour nous comme l’ancre de notre vie. Elle est sûre et solide, et pénètre à travers le rideau du temple céleste jusque dans le sanctuaire intérieur. » (Hébreux 6 v.17-19)

Amen loué soit le Seigneur
J.B.
19.02.2018

Lettre de remerciements pour la vie d’église

J’apprécie beaucoup que j’aie pu rencontrer le Seigneur pendant la première année quand je suis arrivée en France. Je suis reconnaissante au Seigneur pour Sa grâce et Sa conduite à travers mes cinq ans de l’étude. En effet, Dieu a déjà écouté mes prières et œuvré nombreuse de bénédictions sur moi. Mais je  suis une personne très imprudente, souvent négligeant Sa grâce.

J’aime bien Psaumes 117.37 « Détourne mes yeux de ce qui est sans valeur, fais-moi vivre dans ta voie. » Je me demande souvent de quoi  j’ai appris pendant ces derniers cinq ans. Les paroles de Dieu, sans doute, sont une richesse prééminente pour moi. Les connaissances que j’ai acquises dans mon école ne me rappellent plus assez vite si je ne les utilise pas. Pourtant,  les paroles de Dieu, comme étant une source de la vie, me font rafraîchir, me font guérir et me font changer peu à peu pendant ces dernières années.

La première famille m’a accueilli est une chère famille à Paris. Elle m’a donné une impression qu’il y existait une joie dans le Seigneur. En ce moment-là, j’ai eu seulement 20 ans. J’ai remercié que Dieu m’a protégé et m’a séparé du monde. Puisqu’il y avait beaucoup de séduction devant moi, le Seigneur m’a gardé à travers cette famille.

Après que j’ai déménagé à Montpellier à la fin de 2012, franchement, j’étais un peu déçue au début pour ce nouveau commencement. Puisqu’il n’y avait pas beaucoup de frères et sœurs là-bas, je me suis plainte souvent au Seigneur, « Pourquoi tu m’as amené dans une ville où il n’y avait pas une vie de l’église ? » Je désirais au moins une compagne et une vie de l’église comme j’étais à Paris. J’ai prié pour cela pendant un an. Finalement, Dieu a écouté ma prière. La famille Yang a pris contact avec moi et m’a invité à manger chez eux. J’ai amené aussi mes deux camarades Nathalie et Xiao Hao à participer notre petite réunion chaque dimanche. Elles ont été touchées par les paroles de Dieu et été baptisées en 2014. Un an après, nous avons décidé d’établir une maison de sœur et d’avoir une réunion régulièrement chaque mercredi. À travers le soutien des saints à Montpellier, j’ai appris comment rendant un bon témoigne devant mes camarades et j’ai compris aussi que je devais avoir une vision céleste pour prier. Je commençais à avoir un cœur pour servir le Seigneur.

J’ai apprécié mes 3 ans d’études à Montpellier où j’ai rencontré beaucoup de compagnes. Merci à Dieu, Il est fidèle. Il ne m’a abandonné jamais et il m’a guidé à étudier à Lyon. Puis, la vie de l’église à Lyon est vraiment très riche. Nous prions tous ensemble chaque mercredi pour un seul but et dans un seul Corps. Nous étudions la Bible chaque vendredi pour réjouir les paroles, pour être équipé avec la vérité à combattre nos ennemis. Dans la réunion de la table du Seigneur, nous partageons nos expériences pour rendre un bon témoignage et bâtir le Corps de Christ.

À travers chaque réunion et le partage des saints, je me rends compte que nous pouvons être reliés les uns avec les autres lorsque nous demeurons dans notre esprit. C’est surtout quand je vois que les saints aident les autres frères et sœurs avec pleine de passion et d’enthousiasme, et aussi surtout quand je vois les saints qui se lèvent tôt, priant pour les autres avec un cœur tellement pur et concentré. Merci Seigneur, j’ai eu de la chance d’habiter avec la famille Artignan. Franchement, j’ai déjà considéré Françoise comme ma grande sœur, qui prend soin de moi dans mon humanité et me fortifie dans mon esprit. Ils sont un bon modèle pour moi. Bien que la vie et le travail ne soient pas faciles, ils sont toujours joyeux par toute la manière de prière et supplication.

Voici mon témoignage en France. Je remercie l’église à Lyon, elle me donne une vie d’église très riche et m’aide d’avoir une vision plus claire pour le Corps de Christ. Je remercie Seigneur qui est toujours avec moi, qui me conduit et qui me donne Sa grâce.

Minming CHEN
19.Oct.2017

J’ai trouvé la vérité

C’est en 1963 que j’ai eu le privilège d’être contactée par des croyants.
Pour moi cela a été une conviction que je trouvais la vérité.
C’était une joie parfaite.
Depuis là un chemin m’a été tracé par mon Sauveur.
J’avais trouvé c’est vrai, la vérité.
Cette vérité qui est Christ je devais le découvrir avec son projet pour l’ humanité et son corps l’Eglise.
Ainsi Il nous conduit dans toute la vérité.
Jamais Il ne nous laisse, jamais Il ne se décourage de nous hésitations et résistances.
A ce jour je ne peux que me réjouir.
De son amour, de son projet, de sa présence.
Il fait tout parfaitement.
A Lui toute la gloire.
Clotilde CREGUT

La Joie du Salut

Comment j’ai touché le Seigneur, il y a deux ans et demi. Ma famille avait de très gros conflits, ma mère et ma sœur ne se parlaient plus depuis déjà 3 ans. Un jour j’ai complètement craqué, j’étais plein de colère et de tristesse face à cette situation et j’ai jeté toutes mes affaires. Quand je dis toutes c’est vraiment toutes : tables, chaises, commodes. J’ai appelé un collègue pour m’aider à jeter mon étagère, il a vraiment était très surpris. Il était vraiment inquiet pour moi. Il m’a recueilli chez lui.

J’ai alors vu que ce collègue était chrétien, je lui ai proposé de lire la bible. Il a invité deux amis à lui un couple chinois et durant tout un week-end, ils n’ont fait que parler chinois. J’ai alors commencé un livre nommé « Leçon de Vie » de Witness Lee.

Mon ami me l’avait conseillé, j’ai alors pensé que s’était un livre qui apprends les bonnes manières pour un chrétien. Comment s’habiller, se tenir à table… j’avais tout faux. C’est un livre merveilleux qui explique comment s’ouvrir au Seigneur.

Donc, pour reprendre mon sujet, ces deux amis arrivent et parlent seulement en chinois avec mon ami, j’ai donc commencé ce livre. De temps en temps ils s’arrêtaient de parler chinois alors on mangeait, priait et chantait. Mon week-end a été simplement merveilleux, toute ma colère, toute ma tristesse a simplement disparue et j’étais vraiment joyeux. A partir de ce moment là, j’ai commencé à avoir peur de perdre cette joie lors de ma reprise du travail le lundi, j’ai alors chanté et prié toutes mes journées.

Voilà comment je suis devenu chrétien.

Esaie 12:4-6 Vous puiserez de l’eau avec joie Aux sources du salut, Et vous direz en ce jour-là : Louez l’Éternel, invoquez son nom, Publiez ses oeuvres parmi les peuples, Rappelez la grandeur de son nom ! Célébrez l’Éternel, car il a fait des choses magnifiques : Qu’elles soient connues par toute la terre ! Pousse des cris de joie et d’allégresse, habitant de Sion ! Car il est grand au milieu de toi, le Saint d’Israël

Guillaume