Le goût de la vie de l’église à Lyon.

La vie de l’église à Lyon est unique. Bien que nous ayons les saints venus des quatre coins du monde, l’esprit est notre lien commun. Dès la première réunion, j’ai réalisé que si je n’exerçais pas mon esprit, je souffrirais encore plus….

Nous sommes une famille de quatre, ma femme et moi avec deux filles lycéennes. Nous avons déménagé à Lyon pendant l’été 2008. Je n’avais aucune idée de ce qui m’attendait après avoir quitté la zone de confort que j’avais bâtie en Californie où j’avais vécu pendant vingt ans.

Il s’agit maintenant d’une nouvelle vie, une vie à la fois étrangère et familière, et bien souvent les deux intimement liés. Au début, nous avons eu énormément de besoins pratiques à régler ; et en même temps, nous assistions à des réunions et communions régulières. Pour préparer la première réunion dans notre appartement qui était complètement vide quand nous y avons emménagé, nous sommes allés en bus pour acheter des chaises. Nous avons acheté huit chaises parce que chacun de nous ne pouvait transporter que deux chaises, une à chaque main. En attendant le bus de retour, nous étions les seuls passagers avaient leurs propres chaises pour s’asseoir. Jusqu’à aujourd’hui, je me souviens encore de ces huit premières chaises, les premières des 50 chaises qui sont maintenant chez moi.

La vie de l’église à Lyon est unique. Bien que nous ayons les saints venus des quatre coins du monde, l’esprit est notre lien commun. Dès la première réunion, j’ai réalisé que si je n’exerçais pas mon esprit, je souffrirais encore plus, parce que je ne pouvais comprendre que très peu de français. Un jour, au cours d’une réunion, un frère m’a annoncé que nous avions douze nationalités présentes. Même s’il y a des différences de race, de langue et de culture, nous prenons le Christ qui est tout et en tous (Col 3.11) comme notre centre et notre contenu, pour édifier l’église.

En plus de l’esprit, nous avons besoin d’utiliser le français pour chanter, prier, prophétiser, et prêcher l’évangile. Au début de 2009, avec un frère venu de Malaisie, nous avons décidé d’utiliser notre niveau de français débutant pour prophétiser. Depuis ce jour-là, chaque dimanche devenait une lutte pour mettre le moi sur la croix et un exercice pour ne pas dépendre de notre capacité naturelle. De temps en temps, nous faisions vraiment l’expérience de l’écoulement de l’Esprit qui nous rendait libre de la restriction de notre langue.

La vie de l’église à Lyon est également pratique. Pour les familles immigrées, nous étions peut-être fortes et capables avant, mais le Seigneur nous a rendus faibles et humbles par le déplacement en France. Du détail qu’est l’achat d’un portable à un problème majeur comme payer le loyer d’un appartement, le Seigneur m’a guidé pour que j’apprenne à dépendre des membres du Corps de Christ. En outre, toutes les réunions ont lieu dans la maison des saints, donc l’édification de l’église se passe réellement au cours de notre vie quotidienne.

Acts 2.46-47 dit : « Chaque jour, ils persévéraient d’un commun accord dans le temple, rompaient le pain de maison en maison, et prenaient leur nourriture avec exultation et simplicité de cœur, louant Dieu et ayant grâce auprès de tout le peuple.»  Loué soit le Seigneur ! Je goûte la vie de l’église comme l’Éternel l’avait ordonné au début de l’église.

Danny Hwang

Publicités

Un commentaire sur “Le goût de la vie de l’église à Lyon.

  1. Renouf David (Martinique) dit :

    Bonjour Danny,
    Je me réjouis de lire tout ce que vous vivez dans l’église à Lyon, et c’est vraiment extraordinaire de constater la vie qui coule en chacun de vous, louez soit le Seigneur pour Son Corps !!!
    C’est Ana du courant de vie à Paris qui m’a envoyé l’adresse de votre site, et je t’assure que c’est une réponse du Seigneur. Depuis quelques temps j’ai un fardeau dans le coeur, celui de distribuer des Nouveaux Testaments, des Evangiles de Jean sur les places public avec un petit stand…Et à ma grande surprise j’ai vu que vous le faisiez déjà, et ce fut un véritable encouragement pour moi…Depuis je me tiens en prière à ce sujet pour que le Seigneur me montre Son déplacement dans ma commune ou ailleurs…
    J’aimerai avoir de la communion à ce sujet avec toi et les frères de Lyon, est-ce possible ?
    Que le Seigneur, l’Esprit soit avec ton esprit !
    David de Martinique.
    ( J’étais avec toi dans le même mobil-home lors de la formation des responsables à Barloo en Octobre 2011, d’ailleurs salut Desmond de ma part.)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s